Le manteau vert de l’île

Par: Eduardo Dias, 57 ans, PhD en écologie

Perdue au milieu d’une étendue bleue, l’île de Terceira entraîne la fascination d’une attraction mytique. Ici, le temps s’arrête, les univers s’unissent et et le monde se reconstruit en modèles exotiques et singuliers, ou les petites choses deviennent essentielles.

La mer donne à l’île une ambiance humide et brumeuse d’une atmosphère bleue. L’air tiède ainsi atténue les étés chauds ou les hivers froids. Il y a une luminosité filtrée et constante, un climat doux ou le temps compte peu,et les paysages revêtis d’un manteau vert foncé.

Un grand nombre des plantes qui forment les forêts de l’île viennent de d’autres époques, si anciennes qu’elles se sont déjà éteintes sur les autres continents. Elles sont comme des fossiles vivants. Certains montrent par leurs formes l’ancienneté de leur existence, se souvenant d’anciennes re-créations de la Terre. La preuve de cela sont les grands arbustes qui “pointent le doigt au ciel” qu’on peut rencontrer lors de la randonnée sur la Pic Gaspar, ou ceux de type et taille disproportionné, le gigantesque primitif, comme la Romanie que l’on peut observer à Terra Brava-Agualva. On peut aussi observer le Laurier, arbre de plus de 10 mètres présent sur les chemins Matela ou du Mont Brasil.

Les fôrets endémiques ou les près humides en bord de ruisseaux sont remplis de ces espèces, comme l’arche de Noé, chacune d’entre elle raconte une histoire dans un passé lointain.

L’île, de par son environnement singulier, a imposer des conditions, modifiant quelques espèces de plantes, en faisant disparaître quelques autres puis en recréant la vie. En raison de la lumière nébuleuse, les plantes sont d’un vert plus foncé pour mieux exploiter l’énergie solaire, éolienne toujours présente et toujours plus forte et limite les plante trop grandes et exubérantes. Par conséquent, le paysage naturel de l’île est d’un vert intense toute l’année, ou on perçoit rarement les fleurs timides. De plus, pour les plus attentifs, elles peuvent être observées et appréciées toute l’année dans le parc naturel de l’île, qui compte certain des plus importants hotspots biologiques des Açores, mais aussi d’Europe.

Le climat humide exige des adaptations particulières pour y vivre. C’est le cas de la “floresta das nuvens” a Pico Alto qui survit grâce au ciel gris et est dominé par des cèdres à branches pendantes et des houx millénaires.

L’homme européen du 18ème siècle, un colon qui s’engage sur de nouvelles terres, apporte à l’île toute sa culture et sa technologie. Apprendre à travailler la roche volcanique, a récolter l’eau et a contrôler le vent. Il tente également de recréer son environnement, de produire en substituant la flore naturelle introduite par des champs de productions, dans les vignes ou dans les bois laissant ainsi apparaître un processus qui change la couleur du paysage en un vert plus clair parsemé de maisons blanches, que nous pouvons observer des miradors sur toute l’île.

Mais c’est une vision idyllique qui règne encore chez l’homme des Açores, il essaye de recréer des jardins majestueux, de l’ordre du rêve. Lors d’une visite dans un de ces jardins, comme le Palacio dos Capitães Generais, nous pouvons observer des plantes du monde entier, de l’Amérique à la Chine, toutes rassemblées par la main humaine.

Cinq siècles que l’île créée sa marque et sa culture, et sans excluse le passé, les valeurs de la faune et la flore endémique commencent à perdurer dans une vision éxotique. Les réserves naturelles sont un signe de la prise de conscience de la valeur naturelle de l’île.

Terceira est une île où le monde entier se rencontre et se recréer. Son identité repose actuellement autour des hortensias et des criptomies qui font du paysage une dentelle de paturâges. Mais les nouvelles générations voient plus loin, souhaitent créer de nouveaux paysages avec des forêts endémiques et des fleurs timides, comme le Centre Forestier de Fontinhas ou le vert foncé s’étend sur la terre bâtie et ou on peut profiter entièrement de la nature.

Informations utiles

Temps recommandé: 3 jours ou plus

Degré de difficulté: Variable

Vêtements: Chaussures confortables et coupe-vent

Horaires: La nature a la qualité d’être disponible toute l’année. Cependant, en ce qui concerne les chemins balisés, il faut se tenir informé des limitations d’accès.

Réservations: Si vous planifiez à l’avance par l’intermédiaire d’une agence de voyage, ou directement auprès d’un guide, il est possible de vous créer un itinéraire sur mesure avec des activités complémentaires comme une balade à vélo ou un pique-nique/ collation dans les forêts ou les parcs.

Liens utiles:

Mistérios Negros Trail

Serreta Trail

Téléchargement: