Angra: Jadis et Aujourd’hui

Un voyage à travers 5 siècles d’histoire, l’opportunité de connaître le patrimoine bâti qui a marqué les différentes époques et styles et qui témoigne des expériences d’une ville portuaire et cosmopolite qui a donné de nouveaux mondes au monde. Sa position géographique se reflète dans le tracé de ses rues, droit et moderne: ouvert sur l’océan. Au moment de la découverte des îles, Angra servait d’escale obligatoire, elle était une oasis au milieu de l’Atlantique pour les navigateurs, un abri contre les pirates et les corsaires qui convoitaient leur richesses et leur diversité.

Angra do Heroísmo "Très noble, loyal et toujours constant"

Sa centralité, la richesse de son sol, la sureté de sa baie et ses monuments font d’Angra do Heroismo une ville historique reconnue mondialement. Liée à l’expansion maritime, cette ville portuaire était une escale obligatoire pour les flottes d’Amérique du Sud, d’Afrique et des Indes.Dans la ville se négociaient les épices, les métaux précieux d’Amérique, les tissus nobles,les bois et les ivoires ainsi que l’imaginaire religieux. Angra était le centre du monde. Dans celle-ci, Filipe II fit construire sa plus grande forteresse, considérée comme la plus grande forteresse fermée de l’Europe après la crise de sucession (1580-1583) durant laquelle, héroiquement, le Portugal était seulement l’île de Terceira, c’est-à-dire la dernière terre du royaume disparu. En 1828, il revînt pour prouver sa valeur en tant que capitale du Portugal et Angra devînt ainsi le centre du libéralisme. A partir de la, les hommes ont élaboré la première chartre constitutionnelle.L’hôtel de ville a été décoré en 1837 par Rainha D. Maria II avec l’emblème le plus important de l’Etat Portugais: La croix de la Tour et l’épée de l’ordre militaire, les valeurs, la loyauté et le mérite et a ajouté le titre de “Noblesse et loyauté”, qu’elle avait déjà reçue après la Restauration “sempre constant” et “ do Heroismo” pour ses services durant la guerre civile.
Téléchargez le scénario.

1er janvier 1980 tremblement de terre

Dévastée par le tremblement de terre du 1 janvier 1980, la ville d’Angra parvînt à se relever stoÏquement sans effacer les caractéristiques de ses rues, de ses monuments et de ses maisons. Marcher dans les rues à la recherche de monuments historiques et architecturaux qui ont donné à cette ville le statut de Patrimoine Mondial de l’Humanité en 1983 est une chose que l’ont ne peut pas manquer. La ville est fascinante non seulement par sa composante historique et culturelle mais aussi par son environnement architectural, naturel et humain. Dans les ruelles pavées de la ville, il est impossible de résister au patisseries et aux délices traditionnels des boulangeries et épiceries qui font reculer le temps ou l’on se baladait seulement le long de la baie et plongeais dans les eaux limpides de l’Atlantique depuis la petite plage de sable.

Monte Brasil

Le Monte Brasil, un ancien volcan originaire de la mer ( le plus grand et le mieux préservé des Açores) situé dans l’extrème sud de la ville et entouré par le fort, est un lieu mystique.Il existe un sentier pédestre balisé dans la flore luxuriante. Le long du chemin, nous pouvons nous arrêter dans les points d’observations jusqu’a arriver à la destination finale, le Pico das Cruzinhas, d’ou on a une vision sublime à 180° sur la ville d’Angra do Heroismo, de Ribeirinha jusqu’à S. Mateus.
L'itinéraire peut être effectué à pied, en voiture ou même à vélo et chacun peut gérer son temps de la manière la plus pratique.
Des professionnels qui peuvent vous guider sur cette feuille de route :

Filipe Rocha

Guia Turístico

Filipe Rocha

Guia Turístico

Partager avec des amis
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email