L'île par les mots de Nemésio

Si vous voulez en savoir un peu plus sur cette île, mieux comprendre ce que signifie être açorien, admirer, sachant ce que vous voyez, les paysages et les lieux de Terceira, personne mieux que Vitorino Nemésio, écrivain portugais, né ici même, à 1901, et qui a vécu jusqu’en 1978. Au cours d’une vie de plus de 70 ans, traversant tous les moments les plus importants de la vie portugaise et açorienne et commençant tôt à écrire, Vitorino Nemésio a été l’auteur de certains des livres les plus remarquables de la littérature portugaise du XXe siècle. Ce n’est cependant pas parce qu’il est un écrivain pertinent et une personnalité prestigieuse que visiter l’île avec lui en compagnie est une excellente option. C’est parce que, de « Mau tempo no canal » à « Festa Redonda », à « Corsário das Ilhas », à « Paço do Milhafre », à « Sapateia Açoriana », en passant par bien d’autres, de la poésie, de la prose, de l’essai ou de la collaboration De façon journalistique, Nemésio a rarement manqué de s’inspirer des îles des Açores et de cette île de Terceira, universalisant son ressenti, mais ne renonçant pas à ses racines, d’une manière superbe.

Solar dos Remedios [Maison du fournisseur des armadas indiennes]

« Je suis logé avec familiarité à côté des maisons qui étaient les pourvoyeurs des marines indiennes de se rafraîchir dans les îles de l’Atlantique, sur une hauteur presque stratégique, qui domine l’intérieur de la ville et sa sortie vers les montagnes ainsi que les petites et baie profonde à l’ombre du fleuve Monte Brasil soutenu par le château des Philippines. Ainsi, sans quitter l’arrière-cour, je me penche sur l’ensemble des maisons, et capte, à gauche, la silhouette des murs et de l’église qui rappelle la restauration de la domination portugaise dans la forteresse : à droite, le profil de la Serra do Morião, une tour de guet du monde des grottes cachées et du bétail sauvage et laitier.
Vitorino Nemésio, "Corsário das Ilhas"

Église de la Miséricorde

« Et mes pas, maintenant presque étranges, avec la raideur de la ruelle, atteindront Santo Espírito comme une eau docile à la levada. Santo Espírito est l’invocation primitive des Mercies des îles. Ici, juste en face du port, se dresse l’imposante église d’Angra, flanquée d’une cloison, avec deux tours massives d’un style baroque austère et voûté, où l’on sent l’inspiration du XVIIe siècle des architectes de la Restauration ».
Vitorino Nemésio, "Corsário das Ilhas"

Pátio da Alfândega (Cour des Douanes)

« Le ruisseau d’Angra, qui commence à la racine de Canta-Galo, à côté d’un château nommé d’après S. Sebastião, meurt presque dans son Patio da Alfândega flanqué de Misericórdia, dont les fondations profondes viennent lécher le sillon de Ribeira dos Moinhos ».
Vitorino Nemésio, "Corsário das Ilhas"

Tanque do Preto

« Allons voir le noir. Le noir est fait de pierre et vomit de l’eau à travers une paille : c’est la première sculpture profane que j’ai jamais vue ! Je monte plus haut, et j’entends la vieille levada des moulins : j’entends chanter l’eau pure et courageuse, qui descend les entrailles de l’île ».
Vitorino Nemésio, "Corsário das Ilhas"

Casa das Tias (La maison de la tante)

« J’étais aussi le maître de la maison somptueuse des tantes, dominant les maisons de pêcheurs de la Rua de Baixo, Praia, sur l’île ».
Rue de la Miséricorde

Igreja Matriz (Église mère)

« En plus de l’école, l’ambiance de la sacristie Matriz, entre les enfants de chœur, les prêtres, les gardiens et les sacristains, est très importante. Mais le clocher m’a fait peur… ».
Garde la mémoire des destructions et reconstructions successives de Vila da Praia

Império da Caridade (Empire de la Charité)

“…et dans le bodo da Caridade, à Figueiras do Paim ou Portão do Barreto, domaine des agriculteurs et chemins du chef-lieu”.
Figueira do Paim
Des professionnels qui peuvent vous guider sur cette feuille de route:

Filipe Rocha

Guia Turístico

Filipe Rocha

Guia Turístico

Partager avec des amis
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email